Journées du Patrimoine

Ce samedi et dimanche.

Ouvertures des parcelles. Déambulez dans les différents jardins, vous serez surpris par leurs diversités et beautés, souvent les jardiniers seront là pour échanger avec vous. Vous pourrez vous asseoir, discuter, regarder, lire, apprécier.

verger vue general

Programme de l’association des Murs à Pêches (Au fond de l’impasse Gobétue)

Samedi et Dimanche de 11h à 18h.

Visites commentées 11h et 17h

Exposition Passé, Présent, et Futur.

Visite libre des jardins

Mais également

Ouverture les après-midi des jardins de Vivre les Murs, du Sens de l’humus, du Jardin de la Lune, du Verger de Patrick et Geneviève, impasse Gobetue

l’association Tige propose à 15h visite land art dont le thème est le gypse.

Murama

Exposition en réalité augmentée dans les Murs à Pêches de Lolita Bourdet

Et la programmation de la fédération des murs à pêches, avec mille propositions.

https://www.federationmursapeches.fr/journ%C3%A9e-du-ma-patrimoine-2022/programmation/


Infos pratique

Impasse de Gobetue ou bien rue Pierre de Montreuil

93100 Montreuil
Accès : Métro ligne Mairie de Montreuil puis Bus 102 ou 121 arrêt Danton ou Bus 122, arrêt Saint Just.
Courriel info@mursapeches.org

Les aléas du budget participatif.

Point de vue

Ce billet est bien tardif, les votes se terminant le 27 de ce mois.
Dans le passé, l’association Murs à pêches avait déposé un projet, retenu, pour la parcelle publique du 77, rue Pierre-de-Montreuil ; ce fut une telle réussite que le conseil de quartier veut s’en saisir pour mieux valoriser ladite parcelle,.https://tinyurl.com/7pjbkmvv


Puis nous avions subi des déconvenues : notre projet de plantation d’arbres le long d’EIF n’avait, lui, pas été retenu, non sélectionnable dans les candidats, car en zone urbanisable, mais son esprit s’était retrouvé dans l’opération de la municipalité pour adopter un jardin.


Concernant, les projets couvrent l’ensemble de la ville de Montreuil. La présentation dans le bulletin municipal, laisse pantois, ou un projet concernant le renouveau de la boxe et accompagnée d’un reportage sur le même sujet, tout cela sur une double page (voir photo), quelle jolie campagne électorale ! Le porteur du projet est, certes, un gars très bien, mais s’il s’agit d’un projet municipal, alors qu’il soit présenté au Conseil municipal.

De même, je ne comprends pas très bien que figure dans le budget participatif une ribambelle de projets concernant la sécurisation des rues et des écoles, projets qui, là aussi, devraient être traités directement au Conseil municipal.
De leur côté, nos amis de la vénérable Société d’horticulture de Montreuil ont présenté un projet pour mettre en valeur leur formidable collection. Initialement, c’était un projet de quartier, qui s’est modifié en projet pour la ville, ce qui apparaît bien moins discutable d’un point de vue patrimonial, mais ce changement met en compétition les projets sur les murs à pêches. https://tinyurl.com/y9rzpx3j
Quant au projet de plantation d’arbres le long d’EIF, et qui hélas fut refusé, chouette ! Le voici qui réapparaît amélioré par Fruits Défendus. C’est sûr, je vais voter pour, et vu que l’on est obligé de voter pour 6 projets en tout, https://tinyurl.com/24n7u7m7 je voterai également pour les autres projets cités dans ce billet, et cela va de soi, pour le projet porté par la fédération https://tinyurl.com/2s383ufk.

Pascal Mage

Les Murs à Pêches au loto : plus qu’un jeu?

Ce lundi 31 août, une ambiance inhabituelle s’est emparée des Murs à Pêches: costumes, cravates et journalistes étaient au rendez-vous, à l’occasion du lancement du Loto du Patrimoine, mené par Stéphane Bern. L’enjeu pour les Murs à Pêches: récolter des fonds pour financer la coûteuse restauration de murs, via la vente de tickets à gratter. Pour la ville de Montreuil: valoriser le travail mené sur le site ces dernières années.

20200831_142543

Pour la Fédération des Murs à Pêches : rappeler que c’est le travail sans relâche des associations, bénévoles et militant.es, qui ont fait et font ce que les Murs à Pêches sont aujourd’hui : un espace en mouvement, qui se renouvelle chaque jour et émerveille celles et ceux qui y passent, un lieu de lutte, un lieu de liberté, d’expérimentation et d’échanges, en perpétuelle transformation. La suite de ce superbe article sur le site de la Fédé, ici.

https://federationmursapeches.jimdofree.com/

 

 

Les murs à pêches en débat

RDV samedi 7 mars à 17h à la salle AERI, 57 rue Etienne Marcel.

IMG-20200304-WA0000(2)

En janvier, la Fédération des Murs à Pêches a publié Pacte pour lavenir des Murs à pêches rassemblant 5 mesures essentielles, selon elle, pour préserver et valoriser le site.
Il a été envoyé aux candidat.es à l’élection municipale des 15 et 22 mars 2020 de la ville de Montreuil.
Pour présenter leurs réponses, mettre en débat les programmes de chacun.e pour les Murs à Pêches, ainsi que le Pacte que notre Fédération porte, nous vous invitons à participer à un débat qui sera animé par la Fédération.
Soyons nombreux.ses ! Parlez-en autour de vous!

Ici la video présentant la journée

 

Bouygues revient à la charge… NOUS AUSSI !!

Bonjour à toutes et à tous

Nous nous sommes mobilisé.e.s en 2018 pour nous opposer au projet de Bouygues qui souhaitait construire des logements sur le site des Murs à Pêches. La manifestival a été un succès, mais malheureusement le projet n’a pas été abandonné.

1573832525

C’est pourquoi nous faisons appel à vous pour une nouvelle action de lutte pour sauver les Murs à Pêches!

Nous vous invitons à une flashmob, samedi 1er février à 14h. Rdv au 89 rue Pierre de Montreuil, 93100 Montreuil.

Pour s’y rendre : 15 minutes à pied du terminus Mairie de Montreuil (métro ligne 9), ou bus 122, arrêt Nouvelle France.

C’est l’hiver, pensez à vous habiller chaudement et à vous munir de chaussures imperméables.

Dans le cadre de cette lutte, nous avons rédigé un Pacte pour l’avenir des Murs à Pêches, que nous vous invitons à consulter sur le site de la fédération : https://federationmursapeches.jimdofree.com/

On vous espère nombreuses et nombreux, on a hâte de vous rencontrer!

La Fédération des Murs à Pêches

Fédération des Murs à Pêches

La fédération des murs à pêches vient de publier sur son site

190117legrandparis-decoupantlesmursPacte pour l’avenir des murs à pêches

En amont des élections municipales des 15 et 22 mars 2020, la Fédération des Murs à Pêches interpelle les candidat.e.s qui se présentent à la mairie de Montreuil et leur propose un pacte pour l’avenir des Murs à Pêches.

Des associations œuvrent depuis 25 ans à la défense, l’entretien et la mise en valeur de ce lieu patrimonial. 15 d’entre elles sont aujourd’hui regroupées en une fédération. Elles gèrent des vergers, des jardins à l’ancienne, des jardins partagés, un théâtre de verdure… Autant d’espaces où se développent des activités pour enfants, jeunes et adultes, familles, retraité.e.s, qui contribuent à rendre ce lieu attractif à travers de nombreux événements et de fréquentes visites.

Le Festival des Murs à Pêches, organisé depuis 19 ans par ces associations, est devenu un des événements majeurs dans la ville de Montreuil et accueille chaque année un public de plus en plus nombreux (plus de 15 000 personnes en 2019).

Nous voulons préserver ce lieu unique en région parisienne et le protéger contre les divers projets d’urbanisation comme celui, dernièrement, de vente de deux hectares de jardins et de friches à Bouygues Immobilier afin de réhabiliter l’ancienne usine EIF et construire 83 logements.

En Ile-de-France, nous assistons à l’accélération de projets immobiliers malgré des centaines de milliers de logements vacants. Cette urbanisation croissante va dans le sens contraire des préconisations du GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat). Celui-ci demande de préserver au maximum les espaces verts et d’en aménager de nouveaux afin de garder des îlots de fraîcheur dans les villes surchauffées, d’arrêter cette croissance exponentielle et cette bétonisation qui s’exercent au détriment du climat.

Nous voulons que vous considériez les Murs à Pêches comme l’espace unique et remarquable qu’il représente. Il peut être transformé en un grand espace commun et partagé, un réservoir de biodiversité en ville pour assurer l’accès à la nature, à la culture et aux loisirs des habitant.e.s. Cet espace est également l’identité de la ville et un signe tangible de son histoire. Il représente donc un élément incontournable pour les Montreuillois.es.

La Fédération n’a cessé d’interpeller la municipalité et les acteurs et actrices de la vie locale quant aux problématiques et au potentiel de développement des Murs à Pêches. Si la ville de Montreuil nous a globalement soutenu.e.s dans nos projets associatifs et n’a jamais cessé de donner des subventions annuelles – même minimes – pour participer à la préservation de ce patrimoine, nous n’acceptons plus que le sujet des Murs à Pêches soit compartimenté : un jour à un sujet de vie associative, un autre au développement économique, ou encore aux questions de nature en ville. Par cette attitude, la municipalité actuelle, qui dit soutenir la préservation des Murs à Pêches, s’est permise de ne jamais répondre à la pétition que nous avions initiée contre le projet EIF, et qui a pourtant été signée par 9 000 habitant.e.s.

à l’heure du réchauffement climatique et des catastrophes auxquelles nous devons nous préparer, nous savons que rien ne sera plus jamais comme avant. Nous avons désormais besoin d’unir nos forces et de penser un projet d’intérêt général global pour ce site qui peut structurer la transition écologique de Montreuil. C’est pourquoi, nous invitons les candidat.e.s aux municipales de Montreuil à se positionner et à défendre les 5 mesures du Pacte pour l’Avenir des Murs à Pêches que propose la Fédération des Murs à Pêches. Nous attendons leurs réponses et les publierons d’ici le 1er mars 2020.

carte-1930-n11-st-antoine-stjust3

1] L’ABANDON DU PROJET EIF et l’engagement d’un véritable travail de co-construction, avec les associations de l’usine et les acteurs et actrices du site, d’un autre projet, respectueux du paysage et du caractère public du site.

2] PROTéGER LES SOLS ET LES ESPACES NON BATIS du quartier en modifiant les documents d’urbanisme.

3] RECONNAÎTRE ET INSTITUTIONNALISER LA CO-GESTION AVEC LES ASSOCIATIONS ET LES HABITANT.E.S DU QUARTIER en créant enfin une véritable structure de gouvernance démocratique (GIP, ECCE, Comité, Conseil…) et en dotant les Murs à Pêches d’une STRUCTURE JURIDIQUE apte à concevoir et à gérer un PROJET GLOBAL garant de la pérennité d’un site actuellement soumis aux aléas des politiques locales.

4] S’ENGAGER SUR UNE VÉRITABLE TRANSPARENCE CONCERNANT LA POLLUTION DU SITE EIF ET SUR LES TRAVAUX DE DÉPOLLUTION en mandatant des études d’impacts (avec expertise et contre-expertise) qui associent les habitant.e.s et les associations du quartier dans leurs instances de pilotage et en organisant des réunions d’information publiques régulières.

5] S’ENGAGER DANS UNE DÉMARCHE (juridique, démocratique et urbanistique) INNOVANTE POUR FAIRE DES MURS À PÊCHES LE(S) COMMUN(S) DU MONTREUIL DE DEMAIN ET UN LABORATOIRE à ciel ouvert D’EXPÉRIENCES ÉCOLOGIQUES, CULTURELLES, SOCIALES ET SOLIDAIRES !

EIF-01