Journée Taille des arbres fruitiers en formes jardinées 5 février 2023

Merci aux Amis du Potager du Roi de Versailles, aux Amis du Dehors de Port Royal des Champs, aux Croqueurs de Pommes de l’Ile-de-France, à la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil, aux membres du collectif pour l’inscription des savoirs et savoir-faire de l’arboriculture fruitière en formes jardinées au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, aux associations de la Fédération des Murs à Pêches, aux sympatisant.e.s, curieux.ses, Montreuillois.es et d’ailleurs, pour leur présence le dimanche 5 février, qui fit de cette journée une réussite!

Présentation par Patrick Fontaine de la fresque historique retraçant l’évolution des formes fruitières du XVIIème au XXème siècle.

Atelier taille des pommiers et pêchers avec Joseph Arancio, Thierry Regnier et Patrick Fontaine. Lecture de l’arbre pour sélectionner les branches à faire fructifier l’année N+1.

Visite de la parcelle privée située 19, rue Saint Just en cours de plantation de pommiers en palmette verrier, suite aux restaurations menées par Les Pierres de Montreuil à l’automne 2022.

Visite du jardin École et du Musée Horticole de la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil avec le passionné et passionnant Bernard Lelièvre.

La journée s’est terminée par un petit pot de l’amitié. Suite au soutien de la ville de Montreuil à la demande d’inscription de l’art de l’espalier au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, nous espérons voir cette demande se concrétiser bientôt!

Les restaurations ont repris impasse Gobetue

Suite à l’acquisition par la ville de la « Costière en dehors » impasse Gobetue, les restaurations menées par Les Pierres de Montreuil ont repris, donnant un nouveau visage à l’impasse Gobetue.

Rappelons ici, qu’une « Costière en dehors » est le fait de décaler un mur exposé au sud, comme ici, à l’intérieur de la parcelle, pour avoir la place de planter les arbres palissés. Historiquement, un mur à pêches, n’est jamais une limite de propriété mais bien un outil de production agricole. C’est l’abandon de l’agriculture qui a transformé sa fonction.

Si les murs à pêches sont majoritairement construits en ligne nord-sud pour exploiter les faces dites du « levant » à l’est et du « couchant » à l’ouest, on voit ici, avec ce retrait, comment les murs au sud étaient également mis en culture.

Des arbres palissés en Creuse

Dans le jardin de l’hôtel Jorrand, demeure aristocratique à Ahun en Creuse, se trouve un verger d’arbre palissés. Cette technique est très adaptée au climat froid de la Creuse et aux techniques de maçonnerie du limousin. Les arbres sont accrochés à des treilles métalliques le long du mur et non palissés à la loque comme à Montreuil sur les murs enduits.


Le jardin s’appelle aujourd’hui, Jardin Jacques Lagrange, du nom du dernier propriétaire. Ce peintre, créateur de tapisseries, collaborateur artistique et co-auteur des principaux films de Jacques Tati, réalisa la célèbre villa Arpel du film Mon Oncle, était particulièrement attaché au patrimoine Creusois.

Qui dit « janvier » dit… réadhérer !

Très cher·es adhérent·es,

Cher.es futur.es adhérent·es 

Avant toutes choses, le CA de MàP tient à vous adresser ses meilleurs vœux pour cette année 2023 déjà bien entamée. 

Que cette année nous et vous permette de planter allègrement !

Ensuite, qui dit « janvier » dit… réadhérer ! Alors pour renouveler votre soutien à l’association, il vous suffit d’aller ici https://www.helloasso.com/associations/association-murs-a-peches/adhesions/2023

Merci pour votre soutien

À très bientôt,

Le CA de MàP