Photo du jour, Jardin de la lune.

Montreuil, recycle le plâtre!

Le plâtre, c’est du gypse, un sédiment datant de l’époque où l’Île-de-France était une mer saumâtre, il y a environ 40 millions d’années, réduit en poudre et cuit à 150-200 C°.

Extraire du plâtre est un procédé difficile et polluant : l’exploitation de carrières entraîne déboisement, émissions de poussière et nuisances pour la faune.

Le gypse est également un minerai existant en quantité finie.

Vue d’une carrière contemporaine, vue d’une ancienne carrière à Montreuil (archives Musée de l’Histoire Vivante).

L’association les Pierres de Montreuil, avec le soutient de Mr Watt, a donc construit au Centre de Formation aux Métiers du Bâtiment AFOR TP, rue Maurice Bouchor, un four à plâtre, permettant de recycler des plâtras pour produire localement du plâtre recyclé.

En effet la cuisson du gypse consiste à enlever tout ou partie des molécules d’eau du réseau cristallin, pour obtenir la poudre de plâtre.

Le réseau se reforme par l’ajout d’eau, créant le liant nécessaire à la maçonnerie. Le plâtre sec, comme le gypse, peut être recuit, et donc recyclé, à l’infini!

Dans les archives de pierres de la forêt. Les carriers de Fontainebleau

https://wp.me/p5OqQW-2jF

Nous reprenons ici ce superbe article sur l exploitation du grès au 19 siècle.

L’arbre palissé, son mur, patrimoine universel?

Ici une vidéo remarquablement instructif, bon visionnage.

Furtives

un atelier gratuit d’expression plastique de kakémonos proposé par Fabienne Teyssier-Monnot et Caroline Polle, plasticiennes de l’association TIGE. Ce premier atelier aura lieu dans la salle Mathilde Schyns au Bel Air, les 6, 7 et 8 décembre le matin. Il fait parti de la première étape d’un parcours culturel mis en place par Fer à Coudre.

Le projet complet.

Photo du jour Café social

Le temps de composte, Au Sens de l’Humus.

En ce début du mois de novembre, retour sur actualité murs à pêches en photographies

Les chantiers sur le site classé avancent à un bon rythme.

Les habitants tiennent à leur patrimoine et font restaurer leurs murs à pêches.

Incroyable, pour refaire les enduits, ils récupèrent les gravas de plâtre des murs écroulés, au lieu de les mettre en déchetterie.

Ils les font cuire puis broyer. Du plâtre tout neuf! ils sont fort ces Pierres de Montreuil.

Chouette! visite presse des journalistes-écrivains pour la Nature et l’Écologie, toute la journée du 9 novembre.

Plantation de figuiers à Fruits Défendus, le long des murs restaurés.

Jardin de la lune, la vigne et sa confiture.

Le nucléaire deux catastrophes en 50 ans, des déchets en plus en finir! Non merci!

Chrysanthèmes des Murs à Pêches

Roger est un des très rares producteur de fleurs dans les Murs à Pêches.

Comme chaque année à la Toussaint il propose à la vente une collection impressionnante de chrysanthèmes et aussi des pensées, sauge décorative, …

Exemple de prix : un pot 5€, une jardinière 10€.

Ouvert de 8h à 18h tous les jours y compris samedi et dimanche jusqu’à la Toussaint
au 96 rue St Antoine (du côté de la rue de la Nouvelle France, derrière la piscine).

Profitez en tant qu’il reste du choix

Un préfet et un député contre la sauvegarde de la caserne Gudin – La Tribune de l’Art

https://www.latribunedelart.com/caserne-gudin-l-instance-de-classement-en-passe-d-etre-levee-sur-soupcon-de-conflit-d-interet

Voici encore un cas, ou l intérêt du patrimoine est menacé, force à la commission, force ä la culture et a ses défenseurs.


Archives