Montreuil, recycle le plâtre!

Le plâtre, c’est du gypse, un sédiment datant de l’époque où l’Île-de-France était une mer saumâtre, il y a environ 40 millions d’années, réduit en poudre et cuit à 150-200 C°.

Extraire du plâtre est un procédé difficile et polluant : l’exploitation de carrières entraîne déboisement, émissions de poussière et nuisances pour la faune.

Le gypse est également un minerai existant en quantité finie.

Vue d’une carrière contemporaine, vue d’une ancienne carrière à Montreuil (archives Musée de l’Histoire Vivante).

L’association les Pierres de Montreuil, avec le soutient de Mr Watt, a donc construit au Centre de Formation aux Métiers du Bâtiment AFOR TP, rue Maurice Bouchor, un four à plâtre, permettant de recycler des plâtras pour produire localement du plâtre recyclé.

En effet la cuisson du gypse consiste à enlever tout ou partie des molécules d’eau du réseau cristallin, pour obtenir la poudre de plâtre.

Le réseau se reforme par l’ajout d’eau, créant le liant nécessaire à la maçonnerie. Le plâtre sec, comme le gypse, peut être recuit, et donc recyclé, à l’infini!

Dans les archives de pierres de la forêt. Les carriers de Fontainebleau

https://wp.me/p5OqQW-2jF

Nous reprenons ici ce superbe article sur l exploitation du grès au 19 siècle.

L’arbre palissé, son mur, patrimoine universel?

Ici une vidéo remarquablement instructif, bon visionnage.

Un préfet et un député contre la sauvegarde de la caserne Gudin – La Tribune de l’Art

https://www.latribunedelart.com/caserne-gudin-l-instance-de-classement-en-passe-d-etre-levee-sur-soupcon-de-conflit-d-interet

Voici encore un cas, ou l intérêt du patrimoine est menacé, force à la commission, force ä la culture et a ses défenseurs.

Les chantiers des Pierres de Montreuil ont démarré.

Bénévoles, salariés, étudiants, cuissons, enduits, appareillages, que de chantiers sur les murs!

Le Grand Paris affiche une triste mine – L’interconnexion n’est plus assurée

https://www.lemonde.fr/blog/transports/2021/09/24/le-grand-paris-affiche-une-triste-mine/

 la lettre ouverte au président du département

Bonjour, nous relayons cette lettre pétition de riverains pour recréer un corridor écologique le long du tram 1 à Montreuil

Monsieur le Président,

Nous soussignés, riverains, usagers, et membres d’associations sur le tracé du T1 allant de Mozinor aux Ruffins à Montreuil, participants aux différentes séquences de concertation sur l’aménagement des franges foncières de cette infrastructure, souhaitons attirer votre attention sur les éléments suivants.

Lors de la réunion de concertation du 6 juillet dernier, les représentants de vos services, à l’occasion d’une présentation très claire, ont indiqué le bilan des arbres de grand développement abattus pour les besoins du projet (1275) et l’estimation du nombre qui va être replanté (1287). Ce chiffre est, vous en conviendrez, très insuffisant, les jeunes arbres replantés ne pouvant prétendre rendre les mêmes services écologiques que les sujets abattus qui étaient présents depuis plusieurs dizaines d’années.

Sur cette même séquence allant de Mozinor aux Ruffins, en plus de la cinquantaine de sujets déjà abattus, 150 arbres de grand développement supplémentaires vont l’être aussi pour les besoins de l’implantation du SMR. Pour mémoire, dans leur communication publique sur internet, les porteurs du projet s’engagent notamment sur: une insertion harmonieuse dans le paysage des Murs à Pêches, la préservation de la biodiversité, la création d’espaces verts pouvant accueillir la faune voisine, le respect des écosystèmes végétaux locaux.

Or, c’est sur cette partie du tracé, pour laquelle les continuités écologiques auront été les plus impactées, que la maîtrise d’ouvrage prévoit de replanter, le long de l’avenue paysagère, de petits arbres fruitiers dont les services rendus ne seront en aucune manière comparables à ceux des chênes, hêtres, acacias et autres grands arbres abattus. Parmi les services que rendaient ces arbres de leur vivant et que nous souhaitons voir restitués par le projets de plantations, nous relèverons ici la fonction paysagère de ce grand ourlet arboré, à la fois repère dans le quartier et filtre visuel et sonore au droit du futur SMR ; la régulation du climat local par l’imposante canopée de cet ensemble d’arbres matures, leur évapotranspiration et la fonction brise-vent qu’ils représentaient ; enfin la continuité et la diversité de milieux qu’offraient les multiples strates végétales qui s’étendaient à leurs pieds permettant aux riverains et à leurs enfants de profiter d’une grande proximité avec une faune riche et diversifiée, bien qu’ordinaire à l’échelle nationale.

Aussi nous souhaitons que vos reconsidériez vos réflexions sur cette partie du tracé pour :

– Replanter, sur l’avenue paysagère, des essences de grand développement en lieu et place des petits fruitiers prévus;

– En lien avec les autres acteurs du projet (RATP, Ville de Montreuil, Est Ensemble), mobiliser le plan Canopée, adopté à l’unanimité par le conseil départemental et qui prévoit de replanter 3 arbres de grand développement pour 1 arbre abattu, pour récréer, sur les franges foncières de ce territoire qui traverse le site des Murs à Pêches, un vrai corridor écologique largement détruit par les travaux.

Des représentants des riverains et associations présents sur le secteur sont à votre disposition pour échanger plus amplement sur le sujet.

Dans l’intervalle, nous continuerons de participer à toutes les phases de la concertation concernant cette infrastructure et l’aménagement de ses franges foncières.

Veuillez accepter, Monsieur le Président, nos salutations les meilleures.

Vous pouvez signer cette pétition sur le site change.org intitulée « recréer un corridor écologique le long du tram 1 à Montreuil »

Espoir !

Dans la cacophonie du béton qui jaillit un peu partout, une victoire :
les jardins d’Aubervilliers sont sauvés (temporairement), même si les travaux entrepris ont continué leur oeuvre de destruction en dépit de l’ordonnance qui leur a été mise sous le nez. espérons qu’ils ont cessé leurs travaux depuis.
Voici l’article sur ce sujet :
https://reporterre.net/Jardins-d-Aubervilliers-le-chantier-de-la-piscine-suspendu-les-pelleteuses-creusent

Autre espoir et embellie : Eif aux murs à pêches. Le bâtiment ne sera pas détruit, la dépollution du site se fera sous ses fondations. (sujet à développer)

Autre sujet : le boulevard de contournement de la ville de Strasbourg. Les opposants à ce boulevard qui supprimait des paysages de magnifiques et forestiers, ont gagné leur recours, malheureusement quand ils ont obtenu ce résultat, le boulevard était déjà réalisé aux 4/5 ème ! ! !

Continuons ! Continuons !

Exposition archives photographiques au jardin

En partenariat avec le Musée de l’Histoire Vivante, l’association Murs à Pêches présente 23 reproductions de photographies anciennes des Murs à Pêches. L’origine lointaine des pêches, les carrières de gypse, la vie quotidienne des horticulteurs, le processus d’urbanisation… sont mis à l’honneur dans cette exposition intitulée « Les pêches, histoire d’un fruit, histoire des goûts, histoire d’un lieu ». L’exposition est visible tous les dimanches après-midi lors de l’ouverture du jardin au public et en semaine sur rdv pour les visites scolaires et groupes associatifs.

info@mursapeches.org

Chantier formation à la rénovation des Murs à Pêches

Par les Pierres de Montreuil

Bonjour,

l’édition 2021 du projet « Le plâtre : un liant pour faire du lien » se déroulera fin septembre et tout au long du mois d’octobre.

2 sessions de 10 jours regrouperont chacune 6 salariés et 6 bénévoles.

  • Le chantier se déroule du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30
  • Première session : du 20 septembre au 1er octobre
  • Seconde session : du 4 au 15 octobre

Nous demandons aux bénévoles de s’engager pour 3 jours par session au minimum

Il s’agira pour eux de se former sur site aux techniques de restauration des Murs à pêches et au travail du plâtre.

Une journée culturelle sera organisée pour chaque session : visite des Murs à Pêches, visite d’une carrière de plâtre…

Vous souhaitez participer, vous connaissez quelqu’un qui recherche un emploi ou souhaite s’engager pour la restauration des murs, pour en savoir plus ou s’inscrire, contactez nous  : contact@lespierresdemontreuil.fr

Cliquez pour télécharger notre prospectus de présentation du projet.


A bientôt



Site: http://lespierresdemontreuil.fr
Mél.: contact@lespierresdemontreuil.fr

La vente du site pédagogique et agricole de Grignon rencontre une vive opposition

https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/09/12/la-vente-du-site-pedagogique-et-agricole-de-grignon-rencontre-une-vive-opposition_6094411_3244.html


Archives