Archive for the 'festival des Murs à Pêches' Category

Communiqué de presse, Manifestival dimanche 20 mai 17h à Montreuil !

Bienvenue à la 18ème édition du Festival des Murs à Pêches : 2018, une année plus militante encore que les autres!

FESTIVAL 2017 TOP CAROLINE FRESLON IMG_3511

 

Nous, habitantEs et amoureuxSEs de ce lieu de verdure, avons créé cet événement bénévolement pour vous accueillir au cœur de cette friche agricole, où l’on produisait des pêches appréciées pour leur saveur dans toute l’Europe, et qui témoigne du passé prestigieux de Montreuil.

 

Cette année, le festival revêt un format différent.

 

Il aura lieu dimanche 20 mai, de 10h à 17h, avec une programmation de qualité, en acoustique et plein air ! Spectacle vivant, land art, ateliers participatifs, installations, pour petits et grands!

 

À notre public le plus fervent.  

 

Nous avons conscience qu’en réduisant la voilure, nous allons faire quelques déçus.

Pour autant, venez encore plus nombreux cette année !

Non seulement, l’édition 2018 sera aussi folle que les précédentes, mais nous avons particulièrement besoin de vous dans les épreuves que nous traversons.

 

Dès 10h nous serons là pour partager des instants créatifs, familiaux, bucoliques, amoureux, généreux… Et à 17h, nous fermerons les parcelles et partirons manifester pour défendre le site des Murs à Pêches, plus que jamais en danger !

 

Tout le monde est convié à la  » Manifestival »  !

 

Public, clowns, comédiens, musiciens, fanfares, échassiers, marionnettes et installations mobiles formeront un cortège créatif et engagé qui ira sur la place de la mairie de Montreuil continuer la fête et affirmer son opposition à la construction de logements dans cet espace de nature en plein cœur de la ville.

 

Les Murs à Pêches, futur « Bercy Village » ?

 

En effet, nous faisons aujourd’hui face à l’avidité des promoteurs.

Dans leur folie, la ville de Montreuil, l’agglomération et l’Etat ont voulu lancer ici un projet du « Grand  Paris ». Le but est noble, dépolluer une parcelle des murs à pêches et rénover l’usine appelée « EIF ». La finalité est triste à mourir : une filiale de Bouygues, Urbanera, propose un projet aseptisé « nécessitant » la construction de 83 logements dans les Murs. 2 hectares de parcelles publiques seront cédées au promoteur ! Pas de concertation, pas d’alternatives. Nous, défenseurs de la nature en ville et protecteurs du patrimoine, n’avons pas eu droit au dialogue avec les décideurs.

 

Relayez l’information et rejoignez-nous, nous avons besoin de vous !

 

Sans autre soutien que votre généreuse présence,  nous avons lancé une pétition qui a recueilli plus de 6 000 signatures pour demander le retrait de ce projet et un dialogue avec le maire de Montreuil. Vous pouvez encore la signer à cette adresse :

https://www.change.org/p/patrice-bessac-maire-de-montreuil-non-au-projet-du-grand-paris-dans-les-murs-%C3%A0-p%C3%AAches

 

Parce qu’il nous est impossible d’abandonner ce lieu et surtout, les utopies qui y naissent chaque jour, ce dimanche 20 mai, à 17h, nous fermerons donc le Festival et nous vous inviterons à aller déambuler dans la ville pour remettre notre doléance.

Entre la manif et le carnaval, ce défilé artistique, familial, populaire, à notre image, n’aura pas d’autre prétention que l’espoir de voir les Murs à Pêches dotés d’un projet d’avenir imaginatif, durable et partagé !

 

INFO DE DERNIÈRE MINUTE

Nous venons d’apprendre que la mairie de Montreuil organise, en usurpant le nom “Festival des Murs à Pêches”, deux concerts amplifiés à des horaires créant nuisance sonore à notre programmation acoustique et détournement du public.

Au delà, d’une attitude non-respectueuse de la mairie envers nos artistes bénévoles programmés aux mêmes horaires, la Fédération des Murs à Pêches dénonce cet agissement honteux.

 

Si nous souhaitons voir de prochaines éditions du Festival et les Murs à Pêches comme l’espace de nature et de liberté qu’il est aujourd’hui, notre responsabilité à tous est engagée !

 

D’avance, merci pour votre compréhension, vos soutiens et à très vite!

 

La Fédération des Murs à Pêches

 

Contact  : federationmursapeches@gmail.com

Toutes les infos pour venir sur Facebook www.facebook.com/FederationDesMursAPeches

ou le site federationmursapeches.jimdo.com

 

   

Festival des Murs à Pêches 20 mai.

AmiEs, promeneurSEs, citoyenNEs, bienvenue à la 18ème édition du Festival des Murs à Pêches.
Nous, habitantEs et amoureuxSEs de ce lieu de verdure, avons créé cet événement bénévolement pour vous accueillir au cœur de cette friche agricole, où l’on produisait des pêches appréciées pour leur saveur dans toute l’Europe, et qui témoigne du passé prestigieux de Montreuil.
 
 Grâce au festival et à tous les événements qui s’y passent, les Murs à Pêches sont devenus un espace de liberté atypique et partagé, au service de la nature, de la culture et de nos générations futures. Vous nous le rendez bien, vous êtes chaque année plusieurs dizaines de milliers à venir déambuler dans ce labyrinthe mystérieux, construit et préservé pendant des siècles par l’homme.
Les Murs à Pêches, futur « Bercy Village » ?
 Aujourd’hui, nous faisons face à l’avidité des promoteurs.
Dans leur folie, la ville de Montreuil, l’agglomération et l’Etat ont voulu lancer ici un projet du « Grand Paris ». Le but est noble, dépolluer une parcelle des murs à pêches et rénover l’usine appelée « EIF ». La finalité est triste à mourir : une filiale de Bouygues, Urbanera, propose un projet aseptisé « nécessitant » la construction de 83 logements dans les Murs. 2 hectares de parcelles publiques seront cédées au promoteur ! Pas de concertation, pas d’alternatives. Nous, défenseurs de la nature en ville et protecteurs du patrimoine, n’avons pas eu droit au dialogue avec les décideurs.
Ensemble, sauvegardons notre patrimoine commun !
Rdvs 17h rue Saint-Just  pour la manifestival !
Sans autre soutien que votre généreuse présence, nous avons lancé une pétition qui a recueilli plus de 6 000 signatures pour demander le retrait de ce projet et un dialogue avec le maire de Montreuil. Parce qu’il nous est impossible d’abandonner ce lieu et surtout, les utopies qui y naissent chaque jour, ce dimanche 20 mai, à 17h, nous fermerons symboliquement le Festival et nous vous inviterons à aller déambuler dans la ville pour remettre notre doléance, place de l’hôtel de ville.
Et ici le lien pour signer la pétition, merci.
PROGRAMME EN LIGNE-2(1)
 PROGRAMME EN LIGNE-3 (1)
 PROGRAMME EN LIGNE-4

Festival des Murs à Pêches

APPEL BENEVOLES 2018 B

Retour sur Festival

Merci aux photographes Caroline Freslon et Cathy Venica

 

Festival MAP en bande dessinée !

Un retour de Pierre Cnard, via sa bande dessinée, bravo! Ci-joins son blog : http://leblogdenestor.com/

RG-Festival-MAP16_1000px.jpg

MapFestival_20160514_05-meMapFestival_20160514_08-meMapFestival_20160515_36-me

Photos de Vincent Léon.

Programme du festival

ProgrammeFestMursAPeches2016Recto

ProgrammeFestMursAPeches2016Verso

Vous pouvez imprimer les 2 pages du programme en faisant un « clique de droite » puis choisir « Afficher l’image » et enfin appuyer en même temps sur les touches « Ctrl » et « P », et ceci sur les deux pages.

Ou ci-dessous en PDF

2016ProgrammeA4

 

Montage du chapiteau de Fer à Coudre, samedi 30 avril.

20160430_152210_resized_120160504_195221_resized

Visite avec les bénévoles, mercredi 3 mai, photo prise par Sami Hamadouche

Vidéo des Murs à pêches par les Euménides

Pendant la dernière édition du festival, Jérôme Loisy pour Les Euménides a réalisé une vidéo sur les murs à pêches, questionnant le lieu et ses démarches militantes. Avec les interventions de Pascal Mage (président de “l’association des Murs à Pêches”), de Péter Zalay (membre de l’association “Le sens de l’humus”), de Claire (membre du S.E.L. – Système d’Echange Local), de Patrick (membre de “l’association des Murs à Pêches”), de Laurent Adrien (Photographe).

 http://www.youtube.com/watch?v=9DwAxPm9ols&feature=youtu.be

61446c89-6d42-4197-9268-d7cecdc43ebf

Les Euménides sont une association qui produit des événements dont l’ambition est une forme d’éducation populaire, par la confrontation des expériences et des communautés de pensée. Les événements sont participatifs car ils tentent de rompre avec les hiérarchies habituelles spectateurs/artistes, professeurs/élèves, experts/amateurs.

L’association a développé une revue d’écologie des arts : « Phuzine » dirigée par une équipe de recherche-action participative, constituée de spectateurs, acteurs, clients, intervenants de leurs événements et de leur atelier de design. La question principale de cette équipe est le travail collectif et la recherche d’un “œuvrer collectif épanouissant”. Ses rassemblements de prédilection sont les Rendez-vous d’écologie des arts.

La revue prend la forme de leur site web ici : http://www.leseumenides.org