Posts Tagged 'conseil de quartier'

Lettre du Conseil de Quartier

Ci-joins la lettre à laquelle nous souscrivons et désirant connaître notamment la continuité  des chantiers de maintenance du patrimoine.

IMG_4978

Montreuil, le 24 avril 2016

A Gaylord LE CHEQUER et Jean-Charles NEGRE

Bonjour,

Nous revenons vers vous pour faire le point sur la situation du dossier « murs à pêches ».

Les travaux de maintenance des murs sont en cours, nous sommes satisfaits de leur déroulement.  Il s’agit de la première tranche  annuelle « 2015 » consacrée au traitement de sites présentant des risques pour la  sécurité publique, sachant que les engagements municipaux qui ont été annoncés pour l’exercice 2016 sont de 200.000 euros.

Nous vous remercions de nous faire connaître le planning retenu pour l’identification et le traitement des autres désordres, puisque toute politique sur les murs à pêches passe par la sauvegarde de son paysage spécifique.

Nous vous remercions également de nous faire connaître le calendrier de l’ouverture de la Maison du projet des murs à pêches, annoncée pour ce Printemps,  dans laquelle les partenaires associatifs du quartier et les habitants voient un encouragement et un symbole de l’engagement de la Ville pour l’avenir du site. Elle favorisera les projets partagés qui ont d’ores et déjà commencé à donner lieu à des temps de réflexion entre partenaires.

Aujourd’hui à l’agenda de notre Ville, le PLU va être le cadre et l’outil déterminants pour l’avenir du site. Nous nous inscrivons pleinement dans le processus participatif proposé par la Ville, et en tant qu’habitants et partenaires associatifs vigilants et concernés, nous engageons également un travail approfondi sur le sujet, au sein de nos instances de réflexion (groupes de travail, conseil de quartier …).  Des propositions vous seront faites concernant les zonages et la réglementation des murs à pêches.

A cet égard, nous sommes désolés du traitement récemment subi par la parcelle municipale donnant sur la rue Pierre de Montreuil (BZ  213 BZ 219) alors que nous partagions la nécessité de la préserver – murs et parcellaires donnant sur le fronton des rues extérieures. En effet, cette parcelle  a toute sa place dans le site des maps puisqu’elle offre un accès et une lisibilité depuis la rue Pierre de Montreuil.

L’un des projets participatifs retenu par les habitants porte sur un chantier de maintenance et d’aménagement de jardins publics au sein des murs à pêches. Bien entendu nous sommes partants pour le co-conduire avec l’ensemble des parties prenantes de ce projet.

L’agenda de la révision des conventions de mise à disposition des parcelles ainsi que leur contenu constitue l’un des sujets prégnants sur le site des maps. Nous vous saurions gré de nous faire connaître l’état d’avancement de cette question.

Lors de votre dernier courrier du 26 janvier, complété par un courriel du 2 février, vous nous avez indiqué que la Ville réfléchissait à l’organisation et la forme juridique les plus adaptées pour une gestion globale du site, qui permette que des concours financiers viennent abonder les capacités de la Ville. Nous sommes inquiets de votre silence sur ce point, dans une période où les budgets se resserrent de tous les côtés et où il est important que la Ville puisse reprendre l’initiative sur le foncier du site (vis à vis de l’Etat, du Département ..) afin de protéger le patrimoine historique, culturel et social que constituent les maps,  et qu’une structure fidèle aux valeurs qui nous rassemblent, capable de s’adjoindre des financements notamment privés, soit en capacité de porter un projet fédérateur des énergies.

Dans votre dernier courrier vous nous aviez également informés de la rencontre prévue au mois de mars avec le Ministère de la Culture, sur l’aspect patrimonial des maps. Nous restons dans l’attente des perspectives qui ont pu se dégager à l’issue de cette rencontre.

Vous remerciant par avance de vos réponses qui seront communiquées à nos partenaires et aux habitants lors du prochain Conseil de Quartier, nous vous adressons nos très cordiales salutations.

Le Collectif d’animation du Conseil de Quartier SIGNAC-Murs à pêches –

Compte rendu de la Plénière

Ci joins Le compte rendu de La Plénière du conseil de quartier Paul Signac/ Murs à Pêches  du 3 novembre 2015.

1/ Des écrivains publics pour le quartier

Deux habitants du quartier : Sébastien Plane et Sophie Bernhardt, informent du démarrage en octobre d’une permanence d’écrivains publics pour le quartier, le seul de la Ville a en être dépourvu. Cette action repose sur l’initiative d’habitants bénévoles. Ils appellent toute personne volontaire à les rejoindre, afin d’élargir les temps de permanence. L’objectif est d’assurer 4 permanences mensuelles de deux heures chacune. Les personnes intéressées sont invitées à se rapprocher du Conseil de Quartier ou de l’antenne.

2/ Naissance d’une nouvelle association

Abdel Kader Guerroudj salue la présence de nombreux habitants et mentionne la création prochaine de deux nouvelles associations dans le quartier qui interviennent sur la cadre de vie et la cohésion sociale. Deux habitants s’expriment sur cette création : Said Domrane et Luigi BRION partent du constat qu’il n’y a pas d’associations de proximité qui interviennent en direction des jeunes habitants dans ce secteur. De plus, aucun équipement sportif de proximité n’est accessible à ce public. Ils ont donc décidé conjointement de créer une association « Nouvelle France ».

3/ L’avenir des murs à pêches

Le collectif formé des habitants, des associations actives au sein des murs à pêches et de plusieurs conseils de quartier, a formulé un certain nombre d’attentes fortes qui ont fait l’objet de plusieurs courriers adressés à la Mairie, co-signés par l’ensemble de ces acteurs. L’arpentage du Maire réalisé en décembre 2014 s’est appuyé sur les problèmes listés, des améliorations ont pu être constatées sur la sécurité et la propreté. Chaque conseil de quartier est l’occasion de faire le point sur la résolution dans le temps des problèmes relevés.

Ces interventions marquent un certain retour de l’existence de ce secteur dans l’action publique. Au-delà de ces interventions ponctuelles, il est impératif que la Ville s’engage sur un projet à part entière visant la préservation du patrimoine unique et historique en partie classé, la restauration de ce qui doit et peut l’être, la sauvegarde de l’ensemble, la mise en place d’un cadre juridique qui permette l’engagement conjoint de l’ensemble des institutions et organismes susceptibles d’être concernés et d’apporter un engagement financier, la prise en compte des habitants du site, sachant que si la Mairie est globalement propriétaire du tiers des parcelles, les deux-tiers restant sont également répartis entre le Département et les particuliers. Les associations agissant au sein des murs à pêches dans l’optique de valoriser et protéger ce patrimoine ont exprimé leur désir de poursuivre leurs actions mais pour autant, elles insistent pour que la colonne vertébrale qui sous-tend le projet reste du ressort de la municipalité.

Les réponses formulées par G. Le Chequer et J.C. Nègre sont dans le compte rendu détaillé ici : Compte-rendu Plénière 3.11.15


 

 

Foule au conseil de quartier

Anciennes, nouvelles, futures associations, élus de la majorité et de l’opposition, habitants, pavillonnaires, caravaniers et des cités et aussi de la chance des jeunes adultes acteurs des murs à pêches.

Que de monde hier au conseil de quartier !

IMG_0533[1]

Dans une ambiance sereine, après la présentation de nouvelles associations, » vive les forces vives ».

Les élus de la majorité ont affirmé l’arrêt du grignotage des murs à pêches, le relogement adéquat des familles qui seraient expulsés suite à la réalisation des ateliers du tramway, un plan pluriannuelle doté d’un budget de la ville de 100 000 euros pour l’entretien des murs dès décembre 2015, une construction et une gestion associant les associations, habitants et institutions des murs à pêches. Des cheminements au cœur du site, des espaces publiques et une maison des murs à pêches. La mise en application immédiate d’actions de sauvegarde et une réunion de travail dans le mois avec la coordination du conseil de quartier. La recherche assidue de financement pour la mise en valeur du site. L’étude de la possibilité d’un classement au titre des monuments historiques pour des moyens supplémentaires.

Les points en litige ont été :

– la réalisation des ateliers de tramway sur le site

-un vrai outil de pilotage efficace du type groupement d’intérêt public

– des jardins publiques dans les murs à pêches

-la non utilisation du bâti existant pour la création de la maison des murs à pêches

-un classement patrimoine Unesco

A la suite de ces échanges, quelques projets du budget participatif ont été présenté, soupe à l’oignon et musique.

Quel formidable travail du conseil de quartier, les élus savent à quoi ils doivent se tenir.

Conseil de quartier : assemblée plénière le 3 novembre

Le conseil de quartier Paul Signac, et les associations dont Murs à pêches ont envoyé une Lettre (lire en cliquant) à l’Adjoint au maire Mr LE CHEQUER, adjoint à l’aménagement durable, à l’urbanisme, en septembre 2015. Nous leur faisions part qu’il est vital qu’un projet global se structure témoignant de la vision de la ville pour ce territoire.

IMGP2930

Suite à ce courrier, Gaylord LE CHEQUER accompagné par Jean-Charles NEGRE, à qui une délégation spéciale sur les MAP qui lui a été confiée par le Maire était présent lors d’une réunion réunion le 2 octobre dernier (lire en cliquant) avec les conseils de quartier et les associations.

Il viendra rencontrer le Conseil de Quartier le 3 novembre prochain pour s’exprimer sur le sujet lors d’une assemblée plénière qui se tiendra à 20h, au centre Marcel Cachin, rue Claude Bernard.

N’hésitez à venir à l’assemblée et à prendre connaissance des documents, ils sont fort intéressants.