Archive Page 2

Communiqué Fédération des Murs à Pêches

Nous avons appris avec regret la mort de Cécile Rol’Tanguy à l’âge de 101 ans, le 8 mai 2020.
Cécile Rol’Tanguy est une grande figure de la Résistance de la 2ème guerre mondiale, aux côtés de son mari le Colonel Rol’Tanguy.
Elle fut Agent de liaison transportant des communiqués et des armes. C’est elle qui tapa l’ordre en 1944 appelant à l’insurrection, les parisiens, quelques jours avant la libération de la capitale.

Nous nous associons à la douleur de ses proches et de sa famille et leur adressons nos témoignages de profonde sympathie. A Jeanne, Aurélien et Louise, ses petits-enfants en particulier dont nous apprécions le travail et l’ouverture envers les enfants du Bel Air et de leur quartier, par l’intermédiaire de l’association des lez’arts dans les murs.
Nous ne pourrons oublier l’exemple que cette grande dame nous a donné : une résistance au-delà de la peur devant l’ennemi.

Fédération des Murs à Pêches
Jeanne Studer, Pascal Mage co-président e s et les 13 autres co-président e slezarts dans les murs 3

Patrick nous fait partager son amour de l’horticulture à Montreuil.

Le film cliquer ici.photo bouillon patrick mars 2016 17a

21 Avril 2020

Les murs à pêches en débat

RDV samedi 7 mars à 17h à la salle AERI, 57 rue Etienne Marcel.

IMG-20200304-WA0000(2)

En janvier, la Fédération des Murs à Pêches a publié Pacte pour lavenir des Murs à pêches rassemblant 5 mesures essentielles, selon elle, pour préserver et valoriser le site.
Il a été envoyé aux candidat.es à l’élection municipale des 15 et 22 mars 2020 de la ville de Montreuil.
Pour présenter leurs réponses, mettre en débat les programmes de chacun.e pour les Murs à Pêches, ainsi que le Pacte que notre Fédération porte, nous vous invitons à participer à un débat qui sera animé par la Fédération.
Soyons nombreux.ses ! Parlez-en autour de vous!

Ici la video présentant la journée

 

Tribune Reporterre

Tribune Reporterre

bd-04 grande - Flashmob - Murs a peches - ZAD-corrige

La ferme du bonheur en danger!

La ferme du bonheur en danger!Ma place, mon coeur

un flash mob pour dire non au projet ‘EIF’

Samedi 1er février à la Fédérations des murs à pêche de Montreuil.

Vidéo instructive de passerelle de mémoire Flash mob

02

 

 

Pacte pour l’avenir des Murs à Pêches

Pacte pour l’avenir des Murs à Pêches

En amont des élections municipales des 15 et 22 mars 2020, la Fédération des Murs à Pêches interpelle les candidat.e.s qui se présentent à la mairie de Montreuil et leur propose un pacte pour l’avenir des Murs à Pêches.

Des associations œuvrent depuis 25 ans à la défense, l’entretien et la mise en valeur de ce lieu patrimonial. 15 d’entre elles sont aujourd’hui regroupées en une fédération. Elles gèrent des vergers, des jardins à l’ancienne, des jardins partagés, un théâtre de verdure… Autant d’espaces où se développent des activités pour enfants, jeunes et adultes, familles, retraité.e.s, qui contribuent à rendre ce lieu attractif à travers de nombreux événements et de fréquentes visites.

 

Le Festival des Murs à Pêches, organisé depuis 19 ans par ces associations, est devenu un des événements majeurs dans la ville de Montreuil et accueille chaque année un public de plus en plus nombreux (plus de 15 000 personnes en 2019).

Nous voulons préserver ce lieu unique en région parisienne et le protéger contre les divers projets d’urbanisation comme celui, dernièrement, de vente de deux hectares de jardins et de friches à Bouygues Immobilier afin de réhabiliter l’ancienne usine EIF et construire 83 logements.

 

En Ile-de-France, nous assistons à l’accélération de projets immobiliers malgré des centaines de milliers de logements vacants. Cette urbanisation croissante va dans le sens contraire des préconisations du GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat). Celui-ci demande de préserver au maximum les espaces verts et d’en aménager de nouveaux afin de garder des îlots de fraîcheur dans les villes surchauffées, d’arrêter cette croissance exponentielle et cette bétonisation qui s’exercent au détriment du climat.

 

Nous voulons que vous considériez les Murs à Pêches comme l’espace unique et remarquable qu’il représente. Il peut être transformé en un grand espace commun et partagé, un réservoir de biodiversité en ville pour assurer l’accès à la nature, à la culture et aux loisirs des habitant.e.s. Cet espace est également l’identité de la ville et un signe tangible de son histoire. Il représente donc un élément incontournable pour les Montreuillois.es.

MANIFESTIVAL

La Fédération n’a cessé d’interpeller la municipalité et les acteurs et actrices de la vie locale quant aux problématiques et au potentiel de développement des Murs à Pêches. Si la ville de Montreuil nous a globalement soutenu.e.s dans nos projets associatifs et n’a jamais cessé de donner des subventions annuelles – même minimes – pour participer à la préservation de ce patrimoine, nous n’acceptons plus que le sujet des Murs à Pêches soit compartimenté : un jour à un sujet de vie associative, un autre au développement économique, ou encore aux questions de nature en ville. Par cette attitude, la municipalité actuelle, qui dit soutenir la préservation des Murs à Pêches, s’est permise de ne jamais répondre à la pétition que nous avions initiée contre le projet EIF, et qui a pourtant été signée par 9 000 habitant.e.s.

A l’heure du réchauffement climatique et des catastrophes auxquelles nous devons nous préparer, nous savons que rien ne sera plus jamais comme avant. Nous avons désormais besoin d’unir nos forces et de penser un projet d’intérêt général global pour ce site qui peut structurer la transition écologique de Montreuil. C’est pourquoi, nous invitons les candidat.e.s aux municipales de Montreuil à se positionner et à défendre les 5 mesures du Pacte pour l’Avenir des Murs à Pêches que propose la Fédération des Murs à Pêches. Nous attendons leurs réponses et les publierons d’ici le 1er mars 2020.

 

1] L’ABANDON DU PROJET EIF et l’engagement d’un véritable travail de co-construction, avec les associations de l’usine et les acteurs et actrices du site, d’un autre projet, respectueux du paysage et du caractère public du site.

2] PROTéGER LES SOLS ET LES ESPACES NON BATIS du quartier en modifiant les documents d’urbanisme.

3] RECONNAÎTRE ET INSTITUTIONNALISER LA CO-GESTION AVEC LES ASSOCIATIONS ET LES HABITANT.E.S DU QUARTIER en créant enfin une véritable structure de gouvernance démocratique (GIP, ECCE, Comité, Conseil…) et en dotant les Murs à Pêches d’une STRUCTURE JURIDIQUE apte à concevoir et à gérer un PROJET GLOBAL garant de la pérennité d’un site actuellement soumis aux aléas des politiques locales.

4] S’ENGAGER SUR UNE VÉRITABLE TRANSPARENCE CONCERNANT LA POLLUTION DU SITE EIF ET SUR LES TRAVAUX DE DÉPOLLUTION en mandatant des études d’impacts (avec expertise et contre-expertise) qui associent les habitant.e.s et les associations du quartier dans leurs instances de pilotage et en organisant des réunions d’information publiques régulières.

5] S’ENGAGER DANS UNE DÉMARCHE (juridique, démocratique et urbanistique) INNOVANTE POUR FAIRE DES MURS À PÊCHES LE(S) COMMUN(S) DU MONTREUIL DE DEMAIN ET UN LABORATOIRE à ciel ouvert D’EXPÉRIENCES ÉCOLOGIQUES, CULTURELLES, SOCIALES ET SOLIDAIRES !

La Fédération des Murs à Pêches

Nous sommes en 2020, et toute l’agglomération parisienne a été urbanisée

La suite, le lien ci-dessous.

Super vidéo

bd-01 grande - Flashmob - Murs a peches - pas a vendre-corrige

ASD – All Seeing Drone

« Connaissance des soins aux pêchers »

1er Mars, parcelle de l ‘association des murs à pêches, au fond de l’impasse Gobétue.

IMG_20200121_135741_01(1)

Portrait de Barbara par Géraldine Millot ® 2015
Journées du patrimoine

Barbara et Julien
Qui s’occupe du suivi des pêchers du verger historique à MAP
Proposent un atelier « connaissance des soins aux pêchers » :
comment planter vos arbres, nourrir la terre, tailler vos arbres ?
Quelle variété choisir ?
Quel porte-greffe ?
Comment reconnaître les bourgeons du pêcher?
Comment distinguer un arbre vigoureux ?
Que faire si mon arbre ne donne pas de fruits, ou fait trop de bois .
Comment traiter, et quand ?
Venez avec vos questions, on a des éléments de réponse.
MAP 14h30 le 1er mars 2020.
Possibilité d’être à l’abri au café social en cas intempérie.


Archives