Archive for the 'Jardins en tous genres' Category



Jardinage collectif

005

Ce dimanche 4 juillet premier dimanche du mois, venez participer au jardinage collectif.

Rendez-vous au fond de l’impasse Gobetue dimanche de 14h30 à 16h30.

Venez avec chapeaux, amis et enfants!

Tournage TF1…

Dimanche dernier, Sebastien Spitzer de TF1 a tourné un reportage sur les jardins collectifs et leur éventuelle contamination aux métaux lourds. Il voulait voir comment certaines mesures de précaution ont pu être mises en oeuvre.

Pour nous, c’était l’occasion de trier le grand tas de pierres et de goûter les délicieux confitures de rhubarbe, églantine et sureau fait avec l’amour par Evelyne!


2 chantiers! Venez participer!

Programme des 2 prochains dimanches

Savez-vous que les sols des murs à pêches contiennent des traces de métaux lourds?

Cuivre, zinc dues aux pratiques de traitement notamment de la cloque du pêcher.

Plomb, cadmium, mercure, dues à l’utilisation au XIX et XX siècles des gadoues de Paris pour amender le sol.

Nous avons saisie la Municipalité et la Driaf ( direction de l’agriculture d’Ile de France) en avril 2008 de cette problématique, après avoir procédé à 10 sondages de sols sur le site. La Driaf  a fait des prélèvements sur les végétaux, les légumes à feuilles et à racines, ils sont parfois impropres à la consommation du fait de la présence de plomb supérieur au norme en vigueur. ( voir la rubrique documents du Blog).

De ce fait, nous conseillons à nos jardiniers de cultiver des fleurs et des légumes à fruit.

Christine et Joseph , ont depuis peu de temps, un micro-potager ont
décidé de partir à zéro !
Les sols étant contaminés, ils désirent donc retirer la terre et la
remplacer par une terre saine achetée .
Profitons de ce démarrage, pour faire plus de surface que ce seul
micro-potager ! peut être 20 , 25  m2 ?
C’est (il nous semble ) une expérience intéressante  a mener a plus d’un
titre :
-Pour l’obtention de cultures consommables  sans appréhension  .
-Pour dynamiser les adhérents et les futurs adhérents .
-Pour communiquer nos intentions par l’intermédiaire du blog MAP .
Durée des travaux :5 mois maximum  , ainsi au début du printemps , nous
pourrons semer , planter sur un sol nouveau .
Calendrier des travaux : tous les 15 jours , piochage et décapage  du
terrain sur 0.30m minimum de profondeur .Premier chantier ce dimanche à 14h30

Concernant le deuxième chantier.

Il s’agit de maçonnerie alors que les murs à pêches continuent de tomber, et qu’il n’y a malheureusement aucune action concrète des instances publiques, en premier lieu de la municipalité, bien que ce soit un patrimoine classé!

Le dimanche 8 novembre, sous la conduite de Xavier, ( tailleur de pierre en formation), avec l’assistance de Laurent (architecte),et de Jocelyn  (charpentier), nous continuerons la reprise du chaperon de la « costière en dehors ».

A l’ordre du jour coffrage et coulage.

Le RDV à 9H30 dimanche 8 novembre.

Votre présence est la bienvenue à ces 2 activités, pour plus de renseignements, vous pouvez me contacter au 0698958857

Pascal Mage

Les couleurs d’automne

Je passais au jardin ce week-end où se baignaient des musiciens inattendus dans un soleil radieux. Les graines montaient, les feuilles avaient fait leur caméléon de couleur et quelques papillons errants se réfugiaient de la ville. Un lutin se perchait dans l’arbre. Du fenouil, des artichauts presque une touche d’hiver contre le ciel bleu de l’été indien (c’est possible ?), les blettes, des monstres gentils arc-en-ciel. C’est mon premier automne aux Murs à Pêches. Je commence à comprendre pourquoi l’automne était la saison préférée de ma mère. -Stacey

Ce dimanche une photographe aux murs à pêches

« Voilà un trésor caché à 4 tous petits kilomètres des portes de la capitale, une surprise champêtre préservé de la folie urbaine. »

La suite du billet et les photographies au lien suivant, ( merci à son auteur):

http://www.vertcerise.com/2009/09/21/i-%e2%9d%a4-paris-2-les-murs-a-peches-de-montreuil/#comments

Houblon

Florent est brasseur, il ne brasse pas dans le Gobétue, le ru des murs à pêches, il brasse du houblon, qu’il transforme en une excellente bière. J’en ai bu!

Il a planté quelques pieds de houblon dans les jardins des associations Racines en ville et MAP.

Il nous explique, ci-dessous ce qu’il faut savoir sur le houblon.

A suivre……….

039

Le houblon ou Humulus lupus

Le houblon est une plante grimpante herbacée qui peut mesurer jusqu’à 6 mètres de hauteur. Elle est dioïque, c’est-à-dire qu’il existe des pieds femelles et des pieds mâles. Les pieds femelles produisent à la fin de l’été des inflorescences appelées cônes.

Ces cônes, d’une taille de 2 à 4 cm, produisent une résine jaune aromatique, la lupuline. C’est cette lupuline, une fois le cône séché, qui est intégrée dans la fabrication de la bière et lui donne son amertume et son arôme. On utilisait à l’origine le houblon dans la bière pour ses propriétés antibactériennes.

Il existe aujourd’hui plusieurs dizaines de variétés de houblon. Ici les pieds plantés aux MAP ( voir la photographie) sont des pieds de houblon anglais Fuggles qui servent dans la fabrication des bières brunes (Brown ale)  et  blondes amères (India Pale Ale).

Florent

Le 20 septembre 2009 : démonstration de fabrication de bière aux Murs à Pêches

de 11h à 15h00; dégustation de bière

Flyer pour la démonstration du brassin du 20 septembre

Point de vue

Bonjour à tous les passionnés de pêches et de murs!

Il y a quelques années à la recherche de point de vue, je découvrais le haut Montreuil. Banlieusard de l’Ouest, je découvris la banlieue Est avec son lot de cités HLM semblables à une cité HLM ordinaire avec des barres et des tours.

Cependant quand on gratte un peu comme partout en belles lieues et en se laissant guider entre autre par d’anciens habitants de la rue Le Nain de Tillemont, (ma famille par alliance), on adopte déjà une curieuse attitude à creuser l’histoire.

Donc ce Le Nain de Tillemont 1637-1698 était historien et en plus un disciple de Mabillon, inventeur de la diplomatie.

Donc, on gratte, puis on va un peu plus loin, réalisant un survol virtuel de la zone on mesure alors l’importance que couvrait les kilomètres de murs construits pour la gloire de la pêche depuis fort lointain, fruit quand on lui apporte une attention particulière s’offre à croquer.

Surprise dans les murs à pêches, des zones à détritus. (Pour cela il existe des déchèteries).

Donc pas de pêches mais une vie intense, lieu de vies, enfants, habitants, commerçants, associations très actives avec une envie majeur et certainement commune; maintenir les murs debout. La magie du lieu se fait ressentir dès les premiers instants, ciel très proche, ondes positives, calme, murs murmurant mais n’emmurant pas, bien au contraire.

C’est pour cela que j’ai pour la première fois dimanche dernier, j’ai participé au stage de rénovation des murs à pêches organisé par l’association, et là quel bonheur, la terre noire, les murs de pierre assemblé au plâtre teinté de charbon et de Gypse fer de lance(on le trouve entre 15 et 60 mètres de profondeur).

La pluie, pas grave, le soleil, tant mieux, mais surtout des rencontres avec ces passionnés: Merci aux Pascal, Jean le cuisinier, mais aussi Jean-Frédéric Berger, formateur MH.

Et à très bientôt je l’espère

Laurent

PS Je reprendrai l’écriture un peu plus tard pour dire d’autres choses à propos de ce étonnant lieu.