Archive pour octobre 2021

Un préfet et un député contre la sauvegarde de la caserne Gudin – La Tribune de l’Art

https://www.latribunedelart.com/caserne-gudin-l-instance-de-classement-en-passe-d-etre-levee-sur-soupcon-de-conflit-d-interet

Voici encore un cas, ou l intérêt du patrimoine est menacé, force à la commission, force ä la culture et a ses défenseurs.

Montreuil, recycle le plâtre!

Le plâtre, c’est du gypse, un sédiment datant de l’époque où l’Île-de-France était une mer saumâtre, il y a environ 40 millions d’années, réduit en poudre et cuit à 150-200 C°.

Extraire du plâtre est un procédé difficile et polluant : l’exploitation de carrières entraîne déboisement, émissions de poussière et nuisances pour la faune.

Le gypse est également un minerai existant en quantité finie.

Vue d’une carrière contemporaine, vue d’une ancienne carrière à Montreuil (archives Musée de l’Histoire Vivante).

L’association les Pierres de Montreuil, avec le soutient de Mr Watt, a donc construit au Centre de Formation aux Métiers du Bâtiment AFOR TP, rue Maurice Bouchor, un four à plâtre, permettant de recycler des plâtras pour produire localement du plâtre recyclé.

En effet la cuisson du gypse consiste à enlever tout ou partie des molécules d’eau du réseau cristallin, pour obtenir la poudre de plâtre.

Le réseau se reforme par l’ajout d’eau, créant le liant nécessaire à la maçonnerie. Le plâtre sec, comme le gypse, peut être recuit, et donc recyclé, à l’infini!

Dans les archives de pierres de la forêt. Les carriers de Fontainebleau

https://wp.me/p5OqQW-2jF

Nous reprenons ici ce superbe article sur l exploitation du grès au 19 siècle.

Les chantiers des Pierres de Montreuil ont démarré.

Bénévoles, salariés, étudiants, cuissons, enduits, appareillages, que de chantiers sur les murs!


Archives