Archive pour juillet 2020

Trois journées solidaires sont prévues : 16, 17, 18 juin.

Ci-après le message de la Fédération des Murs à Pêches
L’entreprise Lebeau, marchand de bois de construction implantée aux murs à pêches de longue date, a été victime d’un grave incendie début juin. La majeure partie du bois entreposé rue Saint-Antoine a été détruite par les flammes, c’est une véritable catastrophe pour Monsieur Lebeau.
Aujourd’hui un chantier immense l’attend : il s’agit de trier le bois restant, définir ce qui peut être sauvé et nettoyer la parcelle. Le travail à accomplir est colossal.

P_20200601_043856

 Il s’agira de s’unir pour trier sur palette le bois qui a brûlé entre  : 

le bois valorisable par la société Lebeau / le bois « récupérable » / les morceaux calcinés difficiles à retravailler mais pouvant intéresser quelques personnes / et enfin le charbon de bois.
M.Lebeau sera là pour indiquer sur quelle palette ranger le bois. Ainsi, pas besoin d’être connaisseur pour aider, toute personne supplémentaire fera la différence  !
 
Vous pouvez venir aider, ne serait-ce que quelques heures. Plus on sera nombreux-ses plus ce sera facile. Vous pouvez signaler par mail si vous êtes disponible à : federationmursapeches@gmail.com.
 
Les coups de main spontanés sont également bienvenus, à tout moment, entre 8 heures et 18 heures.
RV au 54 rue Saint Antoine. Venez avec des chaussures fermées, une tenue ne craignant pas d’être noircie, et des gants si vous en avez (des gants seront également disponibles sur place).

dossier Eif : Dépollution, quels enjeux ?

Montreuil, quartier des murs à pêches, 21 juin 2020

 

   Un rassemblement organisé par Restes Ensemble a eu lieu le 24 juin à 18h devant la mairie pour interpeller les consciences des élu(e)s sur le manque de transparence pour ce dossier. Ci joint la demande d’interruption du conseil pour plus d’informations. Lettre aux elu(e)s

2nd Rassemblement de Restes Ensemble

IMG_0794Mercredi 24 juin, devant la mairie de Montreuil, se tenait un second rassemblement pour éveiller les consciences sur les dangers du projet de dépollution du site EIF. Les revendications des riverains étaient simples : « L’association de riverains et riveraines Restes Ensemble se mobilise afin […] d’obtenir de ceux-ci une réponse à nos questionnements concernant les risques sanitaires liés au projet de réaménagement de l’ancienne usine EIF au sein du site des Murs à Pêches. »

À la date du 31 juillet, toutes les associations et activités ayant lieu sur le site se voient expulsées pour entamer la dépollution du site de l’ancienne blanchisserie EIF, qui est pourtant largement contestée. Le rassemblement a donné lieu à une prise de parole de citoyens, dont plusieurs s’indignent du manque d’informations et de l’expulsion imminente du résident angel qui loge sur le site de l’usine pour une durée temporaire

 

IMG_0807Un intervenant dénonce l’inaction de l’ARS (agence régional de santé) qui suit les décisions du préfet et ne se préoccupe pas suffisamment du danger encouru par les riverains du site. À Romainville sud, une « dépollution » a déjà fait ses dégâts. Sur cette pancarte, on peut lire des mots qui font référence aux nombreux cas de cancers de seins constatés chez les femmes résidents autour de la zone concernée. Une résidente, déclare même être la dernière femme de sa rue à qui il reste ses deux seins.

 

IMG_0802

 

 Étaient présents également des représentants du groupe militant extinction rebellion en soutien aux MAP,  qui réclament au maire de montreuil de suivre ses engagements liés à la signature pour l’URGENCE ClIMATIQUE

 

Le rassemblement a vu des représentants de la corniche du fort, de romainville sud, des gilets jaunes, d’alimentation pour tous; aux côtés de Restes ensembles


Archives