Plan Local d’Urbanisme

L’association des murs à pêches a été sollicité pour participer au comité consultatif de la révision du PLU,  au vu certainement de notre lutte. La municipalité souhaite sauvegarder les murs à pêches et en faire un lieu de référence naturel et culturel au sein de la région parisienne. La première réunion s’est tenu le 15 mars dernier.

IMG_0533[1]

Mr Le Chequer au centre, chargé de l’urbanisme lors de La Plénière du Conseil de Quartier

Chantier de maintenance

Bonne nouvelle !

IMGP3084.JPG

Les chantiers de maintenance des murs viennent de débuter ce 21 mars. Loic et Charles-Louis, engagés par la municipalité sont en charge des travaux pendant deux mois. Ils vont intervenir sur trois secteurs : actuellement sur la parcelle des Lezarts, puis impasse Gobétue (sur les jardins familiaux et Jardin de la Lune), et pour terminer sur le secteur Pouplier, au Sens de l’Humus.

« Autrefois les murs nécessitait un entretien permanent avec la culture des arbres fruitiers. La pluie est le pire ennemi : en s’infiltrant dans la terre et le plâtre, les murs s’émiettent« .

Techniquement, dans cette opération de maintenance, Loic et Charles-Louis posent des glassis c’est à dire des bandeau de plâtre pour protéger de l’eau et re-solidifier les murs. Ils adoptent une méthode traditionnelle : des outils rudimentaires et utilise du plâtre pur. D’ailleurs, pour redonner l’aspect d’antan aux murs, ils vont jusqu’à intégrer du charbon dans le plâtre, ce qui donne des petits reliefs de noir sur le plâtre.

Un travail ambitieux en cours !